Les menuiseries intérieures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les menuiseries intérieures

Message par Ancolies le Mar 16 Mar - 13:12

Les portes de communications, les fenêtres, les parquets, les escaliers, les lambris............. Vérifier leur tenue, leur qualité et leur robustesse à préserver ou à améliorer.

Avec les revêtements muraux, les menuiseries intérieures en bois sont les éléments qui pâtissent le plus, et le plus rapidement, du manque d'entretien dans une maison ancienne inhabitée. Surtout si l'intérieur de la maison n'est plus parfaitement protégé des affres du temps.

Le bois vieillit

Sous les écarts de température répétés, l'humidité, le manque de chauffage, d'aération et d'entretien courant, le bois peut fléchir, se gondoler ou se rétracter. Les quincailleries risquent alors de se désolidariser des huisseries ; les portes de ne plus fermer ; les fenêtres de ne plus s'ouvrir ; les lames des parquets, de s'éjecter de leur logement, les lambris de se décoller des murs ; les placards , de renfermer des odeurs désagréables. Tous ces dommages sont liés au vieillissement du bois. Il faut prévoir de les restaurer ou tout simplement de remplacer lorsque l'une des menuiseries a souffert du temps



Fenêtres en l'état

Les dégâts ne sont pas forcément irrémédiables. Certaines fenêtres peuvent se réparer sans grandes difficultés. Mais il arrive un moment ou l'on ne doit plus hésiter , les fenêtres donnant à l'ouest sont le plus souvent sollicitées. Évidemment, changer plusieurs fenêtres revient cher. la présence de toiles d'araignée ou de salissures sur l'encadrement n'implique pas forcément le changement radical de la fenêtre. Il est facile d'établir son propre diagnostic. Les fenêtres qui laissent filtrer de l'air au niveau des petits bois, celles qui coincent à l'ouverture ou à la fermeture, celle dont une petite partie de bois est pourrie sont à réparer impérativement. Celles dont la dernière couche de peinture n'arrive plus à masquer fentes et profonds accrocs du bois, ou celles dont les paumelles menacent de se désolidariser du bois des ouvrants, sont à changer radicalement. LA réfection des châssis est à prévoir s'ils laissent l'eau s'infiltrer à l'intérieur. Recalez par la pose d'agrafes et remastiquez les vitres qui tremblent au moindre souffle de vent, dans leurs châssis ou petits bois.



[center]


Cadre métallique

Il arrive parfois que les fenêtres de constructions, annexes ou non à la maison d'habitation, aient un cadre métallique 'atelier, serre, véranda..) la rouille peut avoir atteint le métal tout ou partie de la peinture a pu disparaitre, la liaison avec la maçonnerie peu ne plus exister par endroit. .. Si vous souhaitez conserver ces fenêtres pour garder telle que l'esthétique du bâtiment, des aménagements sont possibles mais avec un certain nombre de précautions.
Supprimez toutes les traces d'anciennes peintures, gratter les sur-épaisseurs de rouille et repeignez avec une peinture pour métal ; enfin refaites les liaisons après consolidation des scellements dans la maçonnerie



Source : le guide de la maison

Ancolies
Admin

Masculin
Nombre de messages : 34228
Age : 35
Localisation : Hazebrouck (Nord)
Date d'inscription : 01/01/2009

http://www.deco-moderne-fr.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum