La terre cuite, intemporelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La terre cuite, intemporelle

Message par Synthia le Ven 28 Jan - 15:57

La terre cuite, intemporelle


Vivante et chaleureuse, la terre cuite, aux tonalités flamboyantes,
séduit par sa belle patine. Seule ou associée à d'autres matériaux,
elle offre d'infinies possibilités de compositions.
Choisie brute, à l'état naturel, la terre cuite est un produit
réellement rustique, tant dans son aspect décoratif que dans sa fabrication.
C'est à la cuisine qu'elle trouve sa destination première.


Un matériau authentique

Réalisée à base d'argile séchée, la terre est cuite à 900°C
(parfois même au feu de bois). Après la cuisson, sa surface
reste brute, poreuse et conserve l'aspect de la brique crue.
En outre, elle offre de grandes variations de nuances de
couleurs qui font qu'elle se valorise d'elle même dans les
assemblages les plus simples, avec un aspect et un grain qui
souvent évoquent les carreaux d'autrefois.
Résistante à la chaleur et à la plupart des produits ménagers,
elle nécessite peu d'entretien. Mais il faut la traiter pour qu'elle
devienne imperméable aux taches d'eau et graisses.


Une grande famille

La terre cuite se décline en différents formats, formes et nuances :
carreaux (dans la cuisine, ceux de 13 x 13 cm ou de 10 x 10 cm restent
les plus appropriés), bannettes, tomettes et navettes hexagonales ou
octogonales, canettes rectangulaires, écailles... La terre cuite existe aussi
en faible épaisseur : carreaux de 9 mm seulement au lieu des 15 ou 18 mm
habituels qui sont parfaits pour la rénovation : ils peuvent se poser sur un
ancien carrelage, en évitant une trop grande dénivellation de surface.
- Les terres cuites artisanales réalisées à la main selon les méthodes traditionnelles,
offrent des nuances très variées et un aspect rustique. Les carreaux sont épais
(2 à 3 cm selon le format) et présentent des bords irréguliers.
- Les terres cuites mécaniques sont fabriquées industriellement selon un procédé
d'étirage : les carreaux sont alors plus réguliers et plus minces.
- La terre cuite grésée ou émaillée offre davantage de choix que la terre cuite mate.
Cuite à plus haute température (1 100°C), cette variété est aussi beaucoup moins
poreuse que la terre cuite traditionnelle.

Histoire
Tradition du sud
La tomette est un carreau dur de terre
cuite, carré ou
hexagonal, utilisé comme matériau de carrelage de sols,
surtout dans le sud de la France. Traditionnellement, la
tomette "à
l'ancienne" est un hexagone de 10 cm de large .
Ce format existe
aujourd'hui dans de nombreux calibrages,
allant jusqu'à 20 cm.


Un traitement préalable

Pour lutter contre la porosité de la terre cuite brute,
l'application d'un traitement de surface avant toute utilisation
du sol est vivement conseillée. Un mois après la pose environ,
il faut prévoir une imperméabilisation en passant un produit spécifique
au pinceau, afin que la surface résiste aux taches les plus courantes,
ainsi qu'à l'eau. Il est nécessaire de bien laisser sécher avant de marcher.
L'entretien courant, lui, se fait à grande eau. Pour obtenir un beau lustre
immédiat sans attendre la patine du temps, on peut appliquer une cire
d'aspect satiné ; dans ce cas l'entretien se fait comme pour un parquet.

Tendance
Couleurs claires
Ce sont les argiles employées qui confèrent leur couleur aux carreaux.
La tendance est aujourd'hui aux terres cuites claires et au mélange
avec des ardoises, des cabochons de métal ; des ambiances où le contemporain,
de plus en plus, prend le pas sur la tradition.

Synthia
Membre De Velours
Membre De Velours

Féminin
Nombre de messages : 3099
Age : 31
Localisation : nord / Tourcoing
Date d'inscription : 28/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum