L'eau un besoin vital

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'eau un besoin vital

Message par angelik85 le Mer 9 Fév - 19:06

L’eau un besoin vital



Le rôle de l’eau est essentiel dans la maison. De la salle de bains aux WC de la cuisine à l’alimentation du chauffage . L’eau véhicule un grand confort. Pour une bonne utilisation tenez compte de deux critères prioritaires : l’alimentation en eau chaude et froide et l’évacuation des eaux usées.

Distribuée 24 heures sur 24, dans un débit ininterrompu, l’est est un des éléments des plus familiers de notre existence. Il suffit tout naturellement d’ouvrir le robinet pour qu’elle jaillisse !

Elle coule de source

Mais pour couler agréablement, l’eau doit avoir une pression suffisante à l’entrée de la maison (environ 3 bars) : cette pression est fonction des normes municipales. Le débit dépend du diamètre de la canalisation de raccordement et de la section des tuyaux. Ainsi, l’alimentation générale de la salle de bains utilise des tuyaux ayant une section comprise entre 16 et 18 mm, le raccordement au lavabo, une section se situant entre 10 et 12mm : la douche et la baignoire, une section entre 14 et 16mm.

L’eau froide

A l’arrivée, l’eau passe par l’intermédiaire d’un compteur situé le plus souvent à l’intérieur de la maison. Le but avoué de ce compteur est de chiffrer votre consommation en enregistrant les mètres cubes au fur et à mesure de l’écoulement d’eau. Or, mal utilisée, l’eau risque de vous coûter très cher.


Une buse, dans une baignoire, sert à propulser l’eau et à créer des remous.

L’eau : un cycle naturel

L’eau est prélevée dans les sources souterraines ou en surface, dans les lacs et les rivières. Une fois traitée, elle est stockée puis distribuée. Les eaux usées sont collectées par les égouts, puis dépolluées pour rejoindre les rivières. Et le cycle recommence à usage multiple, l’eau froide est constamment sollicitée : lavage des dents, des mains, chasse d’eau… mais son utilisation intensive dans la salle de bains n’a de sens que si elle est proposée chaude.

L’eau chaude

Comment disposer d’eau chaude quand on veut, comme on veut et autant que l’on veut ? le choix des systèmes proposés est à étudier selon l’usage que l’on souhaite en faire : production instantanée ou accumulée, associée au chauffage ou indépendante. La réponse, tient dans la bonne évaluation des attentes présentes et à venir… Une personne consomme, par jour, environ 50 L d’eau à 55°c. Actuellement, les systèmes de production offrent une eau chaude de qualité, mais ils doivent être adaptés à la consommation. Les critères de choix dépendent de la configuration de la maison ou de l’appartement, de la distance entre l’appareil de production d’eau chaude et le ou les points) de puisage ‘robinets), du nombre de personnes, du mode de vie, et de l’importance ou du type des sanitaires.

Le choix de la production
Chaque type de production d’eau chaude utilise un principe de fonctionnement spécifique. Quelle que soit l’énergie (gaz, fioul, électricité), les appareils doivent porter la marque NF et être conformes aux normes en vigueur. Il est préférable de bien connaître leurs avantages et leurs limites avant de les acquérir.

Eau chaude en instantané

Le chauffe-eau à gaz (obligatoirement raccordé à une ventilation extérieur) ou électrique permet d’obtenir une eau chaude instantanément. Le paramètre essentiel est la puissance de l’appareil. Placez-le à proximité des points de puisage. S’il appartient à la classe 2 , il peut s’installer dans le volume 1.


En jouant sur les deux manettes du robinet, on commande la température souhaitée pour l’eau, qui diffère selon les goûts de chacun.

L’eau chaude : la bonne température

Bain ou douche, la température idéale se situe entre 35 et 45 °c. Les appareils sont, en principe, réglés pour offrir une eau à 55°c. La température de l’eau ne doit en aucun cas dépasser 60 °c. Au-delà, elle augmente les risques de brûlures et elle entartre les divers équipements et les tuyauteries.

Il vous suffit d’ouvrir le robinet pour mettre en marche l’appareil. L’eau chaude est alors délivrée au fur et à mesure des besoins. Ce type de production est valable pour une famille d’une ou deux personnes. La température de l’eau souhaitée se règle par thermostat extérieur. L’énergie est dépensée uniquement pendant le puisage. Ce qui limite le gaspillage. Cependant, la puissance de l’appareil est en général insuffisante pour satisfaire plusieurs demandes en simultané. Il n’est pas possible d’avoir de l’eau chaude pour une douche et en même temps pour le lavabo, ce qui peut être un handicap.


L’eau en réserve
Pour une consommation plus importante, préférez la solution de l’eau chaude accumulée. L’eau est chauffée et stockée dans un ballon alimenté au gaz ou à l’électricité. L’eau chaude est toujours disponible. Pour éviter des déperditions de calories, installez le ballon à proximité de son point de puisage. De contenance variable (entre 75 et 200l), il demande peu de place. Un ballon de 200l occupe un volume de 60 cm de diamètre sur 1.80 m de hauteur ou de largueur, selon sa position : horizontale ou verticale. La place disponible pourra d’ailleurs être l’un des critères de votre choix. Le ballon alimente simultanément plusieurs points de puisage à une température qui reste constante. Mais, il ne faut pas le considérer comme un puits d’eau chaude sans fond. Pour une famille de quatre personnes, optez tout de suite pour un ballon de 200l, ou choisissez un autre système.


L’eau propulsée par les buses latérales, et celles situées au fond de la baignoire forme les remous d’une tonique

La consommation : que d’eau
Une douche utilise entre 60l et 80l d’eau. Le bain est plus gourmand, il dépense entre 150l et 200l. Et une chasse d’eau, non équipée d’un économiseur, délivre environ 10l d’eau.

En permanence
Pour une consommation importante et constante, l’association eau chaude et chaudière est idéale. C’est la maîtrise globale de l’eau chaude à travers la maison. Inutile de calculer les besoins de chacun : la chaudière à double service y pourvoit. Un seul appareil, un seul brûleur assure le chauffage l’hiver et l’eau chaude toute l’année. Cette dernière a la priorité sur le chauffage grâce à l’option été/hiver. Il suffit de basculer la manette sur été pour ne conserver que la production d’eau chaude.

L’évacuation

Le complément indispensable de l’alimentation en eau est son évacuation. Ce point, excessivement sensible, peut si l’on ne fait pas le bon choix de pente devenir source de sérieux ennuis.

La bonne chute

Dans la maison, il faut distinguer deux catégories d’eau : les eaux vannes, issues des WC, et les eaux ménagères provenant de l’évier, du lavabo, de la baignoire, etc.… Toutes ces eaux rejoignent le tout-à-l’égout, mais certains logements n’y sont pas encore raccordés. Pour évacuer les eaux usées, il faut créer une fosse septique pour les eaux vannes et un puisant pour les eaux ménagers. Il n’y a pas si longtemps, les eaux vannes possédaient leur propre chute et étaient soumises aux règles d’assainissement. Les eaux ménagères, quant à elles étaient considérées comme non polluantes. Or, il s’avère que ces dernières ont une charge polluante tout aussi importante, sinon plus, que les eaux vannes. Il est donc possible actuellement de les raccorder à une chute unique à condition qu’elles soient équipées d’une ventilation conforme aux règlements sanitaires en cours.

Sur la bonne pente
Chaque appareil à sa propre tuyauterie d’évacuation reliée à une canalisation, faisant office de centralisateur d’évacuation vers la chute finale. Il est très important, pour que ce cheminement des eaux usées se fasse rapidement et régulièrement, de respecter un minimum de pente. Celle-ci peut varier en fonction de l’éloignement et de la section du tuyau. En aucun cas, la pente ne peut être inférieure à 2cm par mètre.


Première pièce d’eau de la maison, la salle de bains exige : une étude détaillée de l’arrivée et de l’évacuation de l’eau.

L’évacuation : du plus haut au plus bas

Le lavabo, dont la situation est la plus élevée, sera le plus éloigné de la chaude. La douche, la baignoire, dont l’évacuation est en position basse, seront placés au plus près de celle-ci.


angelik85
Membre De Velours
Membre De Velours

Féminin
Nombre de messages : 3288
Age : 27
Localisation : vendée 85
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'eau un besoin vital

Message par Ancolies le Mer 9 Fév - 20:21

et un de plus !

Ancolies
Admin

Masculin
Nombre de messages : 34228
Age : 35
Localisation : Hazebrouck (Nord)
Date d'inscription : 01/01/2009

http://www.deco-moderne-fr.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum